Archives des tags : marionettes

Méliscènes…Pluneret ouvre le festival (1)

  Magnifique ouverture de rideau pour Méliscènes à Pluneret de Marie Lise Le Roux Adjointe à la Culture

IMGnoir et blanc_1024

Pour  la 2 ème année, et dans le cadre de l’intercommunalité, le 14 ème festival de  Méliscènes a commencé son voyage à Pluneret. Cette participation  permet à la commune d’accéder à un spectacle de haute qualité, dans la mesure où les moyens sont mutualisés. Dans l’après midi, la commune accueillait la maison de l’enfance de Carnac, un premier acte culturel au sein de l’AQTA (La grande intercommunalité Auray Quiberon Terre Atlantique), composée de 24 communes depuis le 1 janvier.

Nao Nao, de la compagnie des Forges  est un spectacle  empreint de poésie, de tendresse, de sensibilité et de philosophie,  à travers le jeu de 2 comédiennes, Mariana Caetano et  Lili Douard qui mêlent avec tant de savoir faire, la percussion, le chant, l’art plastique, la manipulation…

Nao, Nao…c’est l’enfant qui saute dans les flaques de boue, mange la terre …plonge sa main dans la purée , un peu…et puis beaucoup…et qui rit! Qui n’a pas fait cela ? Qui n’a pas rêver de le faire , enfant ?…mais il y avait le « non »  de  papa et maman. L’interdit ! Pourtant tout ce qui est poussière, liquide, est tellement attirant.

La marionnette sous quelque forme que ce soit ajoute toujours un prolongement à notre monde intérieur…et une magie à notre imaginaire.

A la sortie de ce spectacle très apprécié, les adultes échangeaient, et puis se confiaient… « J’ai mangé un ver de terre à quatre ans,…mon grand copain me disait que j’allais être aussi  grand que lui » disait un spectateur, au verre de l’amitié.

Les enfants eux ? Ils rêvaient…A en faire sans doute autant…

IMG_1026photo2IMG_1022photo

0 Commentaires

Raconte encore un autre conte…

photoML-2

 

Pendant ce mois de février La bibliothèque a mis  en valeur le conte …Des contes lus, racontés…Un travail  d’écriture poursuivi dans les classes.

Ils sont 25 petits de CE2, ce matin de février 2014, tous assis, tous ouvrant  des yeux émerveillés, tous très sages…près de leur enseignante et de Marie Luce Peron  responsable de la bibliothèque. En face, SylvieLe Nignol  bénévole et  présente chaque semaine à la bibliothèque auprès des lecteurs, et Marie Lise Le Roux …adjointe à la culture, ayant dans les mains   quelques contes  de « diable » et de « korrigans »…des contes parlant de la Bretagne…

Il y a tout une interaction entre l’oralité, la lecture, et l’écriture…Mais laquelle ?

Depuis 150 ans, l’Ecole de Jules Ferry centré sur l’écrit s’est construite contre l’oral.

« Les paroles  s’envolent , les écrits restent… »et …….«chut ! taisez vous, disait le maître….je veux entendre les mouches voler ! » Et de ce fait, l’écriture est devenue la panacée de la société occidentale.

Cependant l’oralité a été première, habitant le corps entier, la personne comme dans le théâtre.. Tout ce qui est écrit peut être lu…

Alors à travers le conte,  la bibliothèque vient d’aborder ce vaste domaine de l’oralité, de l’écriture, de la lecture, les 3 codes étant en interférence.

A partir du conte,  pour les amoureux  du livre et de cette bibliothèque, un travail en profondeur, reste à  faire…Ateliers d’écriture, conférence sur le conte, théâtre, improvisation, lectures publiques…ect

« Les enfants adorent les contes…les adultes aussi… »

0 Commentaires

La commune accueille « Méliscènes »

Meliscenes

Marie-Lise Le Roux, adjointe à la culture, se réjouit d’accueillir, pour la deuxième année, le festival Méliscènes. |

Premiers pas culturels

« Accueillir Méliscènes pour sa 14e édition était un souhait très fort surtout après la réussite de l’année passée », explique Marie-Lise Le Roux, adjointe à la culture.Pluneret recevra donc, pour la deuxième année, des représentations du festival Méliscènes. Une aubaine pour la commune.

Effectivement, en 2013, la troupe des Tarabates (Puchinella) avait ouvert le festival Méliscènes à Pluneret. « C’est très important de partager ces premiers pas culturels dans l’intercommunalité. Cette idée de partage avec l’autre est essentielle dans la réussite. Nous avons pu ainsi accueillir, un spectacle international que notre commune, comme toute autre commune de notre importance n’aurait pas pu faire venir. Cette année, il était important donc d’être présent. »

Marionnettes

Le choix s’est porté sur une représentation de marionnettes, spectacle complètement différent. Après la traditionnelle marionnette à gaine, le public découvrira cette fois, la marionnette d’argile.

Et surtout, ajoute l’adjointe, « notre rôle, à la culture, est de varier les apports pour enrichir le spectateur. Nao Nao, joué par le Vent des Forges est un spectacle visible à partir de 2 ans. Du vrai théâtre d’argile manipulée. » Ce petit personnage pétri dans la terre, façonné par ses parents va progressivement passer de l’état « infant » à « l’enfant », habité de désirs. Un spectacle pour évoquer les évasions sensorielles des tout-petits, ses appétits, ses interdits, et mettre en évidence l’émotion de l’adulte, face à cet être qu’il crée. Poésie, philosophie, c’est un spectacle tout en fragilité et subtilité.

Ouverture vers la vie

« Il y a toujours un échange dans un spectacle, se réjouit Marie-Lise Le Roux. Ceux qui invitent, et apportent ainsi à la commune cette culture et cette ouverture vers la vie, vers un autre monde esthétique et sensible, et ceux qui se produisent et découvrent un public curieux, moins habitué aux spectacles généralement destinés aux plus grandes villes. » Pluneret marque ainsi sa volonté de s’inscrire ainsi dans ces communes qui ont un devenir culturel et artistique.

Le jeudi 13 mars, ce spectacle sera joué deux fois, pour la Maison de l’enfance et une autre séance tout public pour venir en famille.

 

0 Commentaires

Salon de toilettage Buxerol... |
Actussur |
Le Marché de producteurs lo... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stmartinmavillencampagne
| Magpress
| Addi...